Barthes de l’Ardanavy
>>
Accueil
>
Espace Naturel Sensible
>
Barthes de l’Ardanavy
BRISCOUS, URCUIT, URT

Barthes de l’Ardanavy

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Parcours sportif, lieu de pêche à la ligne réputé, tonne de chasse, installation pédagogique pour les enfants, les berges de l’Ardanavy constituent un lieu prisé pour de nombreux usagers. Le site est un espace naturel de tout premier ordre.

Les 3 patrimoines à découvrir

  • Site naturel

    Les barthes boisées

    Voici ce que les naturalistes qualifient de forêt alluviale, des boisements humides d'aulnes et frênes (aulnaies-frênaies) ou associant chênes et ormes (chênaies-ormaies). Grâce à leur inondabilité préservée et leur faible entretien, elles constituent des habitats stables pour les espèces inféodées aux barthes.
  • Site culturel

    Le cabestan

    Le cabestan ou tourniquet était autrefois utilisé pour la pêche. Des équipes de 5 à 7 pêcheurs se groupaient afin de haler la « tranie ». Ainsi, le poids du filet pouvait être très important en fonction de la quantité de poissons et d’eau retenue. Les cabestans étaient soit en fer soit en bois. Si certains ont résisté au temps, beaucoup ont disparu.
  • Site culturel

    La cale à gradins

    Le village d'Urt a été fondé le 9 avril 1193, mais la mention la plus ancienne qui en a été faite (1020) permet d'affirmer que l'an 1000 a vu l'implantation d'une communauté de pêcheurs sur ce point précis de l'Adour, lieu qui allait devenir par la suite le Port d'Urt. Le port d'Urt présente une large cale à gradins très ancienne où jadis étaient débarquées les marchandises arrivées par chalands, appelés galupes sur l’Adour.