De Sainte-Colome à Laruns
>>
Accueil
>
Pédestre
>
De Sainte-Colome à Laruns
SAINTE-COLOME

De Sainte-Colome à Laruns

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Chemin d’Ossau sur le GR® 108 étape 1
La première étape de l'ancienne « voie d'Ossau » quitte le chemin de Piémont (GR78) à hauteur de Sainte Colome, charmant village dominant la plaine d'Arudy. L'itinéraire met alors le cap au sud et remonte la verdoyante et large vallée d'Ossau en traversant des villages à l'architecture remarquable. Il gagne ainsi Laruns, capitale contemporaine de la vallée, connue pour sa foire au fromage du premier week-end d'octobre.

Description

  1. Depuis l'église de Sainte-Colome, passer devant la mairie (route de Sévignacq sur 50 m) puis choisir sur la gauche le chemin goudronné de Coungues, commun au chemin de Piémont (GR78), relayé sur la droite par un chemin empierré. 50 m plus loin, atteindre une intersection en Y, bifurcation entre GR78 et GR108. Laisser filer à droite le chemin de Piémont pour descendre à gauche sur le sentier indiqué «chemin d'Ossau » (GR108). Il borde quelques prés puis rejoint plus bas une route secondaire : la suivre vers la droite le temps d'une large courbe (vue sur Arudy). En sortie de virage, emprunter un chemin à gauche, fléché « Louvie-Juzon ». Après une portion caillouteuse, le chemin se divise en deux branches : choisir le sentier horizontal à gauche, le long d'un muret en pierres. Parvenir ainsi à une nouvelle intersection (entre déchetterie et dépôt de matériaux de construction). Partir tout droit en direction de la RD 934 (route de Pau). Prendre à gauche et longer cette route sur l'accotement sur environ 200 m puis tourner à gauche. Franchir un portail et vous diriger vers le prochain portillon métallique (à refermer derriére vous). Longer ensuite un pré vers la gauche, puis le sentier remonte (sagement) vers un second portillon. Après ce dernier, la trace descend régulièrement entre des murets en pierres. Droit devant, le chemin s'élargit et atteint le goudron à l'entrée de Louvie-Juzon. Avancer au milieu des maisons (lotissement d'Espalungue), puis descendre par la troisième rue à droite. Très vite, la rue du Général Peyregne, vers la gauche, vous guide vers l'église du village. Prolonger à droite vers la place Camps de Louvie-Juzon
  2. Avancer rue Thiers (direction Arudy) jusqu'à atteindre le carrefour de la D934. Ici, emprunter le pont sur le gave d'Ossau (trottoir de gauche) et continuer tout de suite à gauche sur l'autre rive. Au petit rond-point de Ribalore ; laisser à droite la direction de Laruns (D934), pour continuer en face sur une voie sans issue, fléchée « GR108 - Bielle ». Dépasser le camping et, 50 m avant la fin de la voie goudronnée, choisir un chemin empierré à droite qui passe sous la D934. A la sortie du tunnel, gravir 10 m de raidillon, et prendre aussitôt à gauche un sentier horizontal qui parcourt une ancienne voie ferrée. Le chemin s'élargit progressivement, il est même goudronné pour atteindre une ancienne maison de garde barrière (vue sur le pic du Midi d'Ossau). Là, continuer en face par le chemin herbeux, puis empierré, toujours sur l'ancienne voie ferrée. A la seconde maison de garde barrière (n°8), il faut quitter le chemin pour descendre une voie goudronnée à gauche. Déboucher ainsi sur la D934 (prudence, circulation importante), au quartier l'Ayguelade (5,9 km / 1h30). Longer la D934 vers la gauche le long des Boutiques d'Ossau (produits régionaux) et traverser prudemment la route dès que possible pour continuer côté droit de la chaussée. Bifurquer bientôt à droite sur un chemin empierré (station d'épuration) pour rejoindre, après un portillon, la Maison du Lac (Espace Naturel du lac de Castet), en bordure du gave d'Ossau. Au panneau d'informations, suivre désormais le bon chemin vers la droite (aire de jeux pour enfants), le long de la rivière. Sortir du domaine (après un nouveau portillon) en longeant le parking sud et en remontant la piste d'accès en face. Au bout (intersection en T), choisir la voie goudronnée à gauche (pont). Au terme du bitume, laisser à droite un tunnel (accès facultatif au village de Bielle), pour continuer en face sur une piste empierrée rectiligne, parallèle à la D934. Garder ce bon chemin jusqu'à atteindre une route secondaire, à suivre vers la droite.
  3. Au rond-point de Béon (9,8 km / 2h30), à laisser à main droite, emprunter à gauche le pont sur le gave d'Ossau. Entrer dans le village de Béon en longeant le musée de la Falaise aux Vautours, puis en marchant dans la rue principale (auberge). Au carrefour, choisir à droite la D240 vers Aste. Après les maisons, on découvre la chapelle Saint-Félix de Béon. Longer toujours cette route ascendante jusqu'au village d'Aste. Passer ici entre lavoir et mairie, pour rejoindre l'église et descendre par la rue à droite. Marcher toujours en bordure de la D240 sur plus de 3 km : longer les chalets de Moulaprat puis avancer en fond de vallée au-delà du camping d'Aste. Finir par longer le camping municipal de Béost, passer sur un pont à droite et atteindre un petit rond-point face au centre de vacances des Amis de Béost.
  4. Ignorer ici à droite le pont sur le gave d'Ossau (sauf votre souhait d'atteindre Laruns directement, à 1 km), pour monter à gauche sur la route d'accès au village de Béost (église Saint-Jacques, fontaine). Avancer vers la mairie de Béost, où l'on prend la rue à droite. Sortir du village par la route à plat, puis progressivement ascendante entre les prés. En quelques courbes (1 km), parvenir ainsi à l'entrée du hameau d'Assouste. Au pied du panneau d'entrée, dévaler un chemin en béton à droite sur quelques mètres, puis un sentier sur la gauche avant la propriété. Le sentier longe une maison puis descend franchement vers Laruns, que l'on aperçoit. Près du château d'Espalungue, suivre une route secondaire vers la gauche. 200 m après, passer à gauche sur le pont du Valentin et, 100 m plus loin, emprunter une passerelle métallique à main droite pour traverser le gave d'Ossau. Sur la rive opposée, longer la rue à gauche vers une intersection en Y, où il faut choisir la branche de droite (sens interdit), rue dite chemin de Soupon, entre les maisons béarnaises. Au bout, après le pont, poursuivre par la large rue en face. Au prochain carrefour, tourner à gauche (magasin Laser). Au calvaire, continuer à droite par la rue du Bourgneuf-Claa. Dépasser un lavoir et, au dernier Y, opter pour la rue à droite pour rallier directement la place centrale de Laruns (19,2 km / 5h00) ; mairie, Maison de la Vallée et commerces.

Informations touristiques complémentaires :

https://resa.tourisme64.com/itineraire/SAINTE-COLOME/ITIAQU064V509G0B-De-Sainte-Colome-à-Laruns

  • Départ : Sainte-colome
  • Arrivée : Laruns
  • Communes traversées : SAINTE-COLOME, LOUVIE-JUZON, IZESTE, BIELLE, CASTET, GERE-BELESTEN, ASTE-BEON, LARUNS, LOUVIE-SOUBIRON, BEOST et EAUX-BONNES

Les 7 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine bâti

    Sainte Colome

    Le village, possède de belles maisons rurales du XVIe siècle ornées et décorées de sculptures et caractéristiques de l’habitat rural ossalois. Ruines d’un château ou « Maison Forte » du XIIIe siècle. Très belle église Saint Sylvestre du XVIe siècle (classée Monuments Historiques). Sainte-Colome est situé sur le chemin de Saint-Jacques en Ossau et marque la séparation de la voie du Piémont (GR78) et de la voie d’Ossau (GR108). Les pèlerins suivent la voie du Piémont en empruntant le « Cami dou Seignou … Le Chemin du Seigneur ». Très beau belvédère sur le village, le piémont et le massif du Rey depuis le site des trois croix côté nord, à proximité de la motte féodale.
  • Point de vue

    Le point de vue sur les montagnes

    De multiples points de vue sur les montagnes s’offrent au promeneur : d’abord dans une orientation ouest/est sur les contreforts pyrénéens et notamment le massif de Lazerque. Puis, en piquant vers le sud sur la montagne du Rey, la Pène de Béon ou encore le fond de vallée,.. Les aires de repos, agrémentées de tables et bancs, permettent d’en profiter pleinement !
  • Site naturel

    La saligue

    La saligue est un terme local désignant l’environnement naturel proche d’un «gave» (nom des rivières de montagne dans les Pyrénées), cette zone humide dont la végétation est souvent constituée de saules et d’aulnes. Elle abrite un milieu faunistique et floristique très riche comme ici sur le site de l'espace naturel du lac du Castet.
  • Patrimoine bâti

    Chapelle Saint-Félix de Béon

    La petite chapelle Saint-Félix domine les traditionnelles maisons ossaloises du village de Béon. Autrefois dédiée à Saint-Julien, invoqué contre les voleurs ou pour retrouver des objets perdus, elle fut un ancien ermitage. Remarquer sa porte gothique et son claveau sculpté
  • Patrimoine bâti

    Villages

    Les traversées de villages, les pistes sur les versants qui donnent envie d'aller voir le paysage de plus haut! Chaque village a ses spécificités architecturales avec son petit patrimoine bâti qui vaut le détour. Sur plusieurs villages, possibilité de parcours ludiques avec l'application Terra Aventura : Gère Belesten, Bielle sur ce parcours.
  • Patrimoine bâti

    Village de Béost

    Église d’origine romane St-Jacques le Majeur (XIe et XVe) Château, ancienne abbaye laïque (XIIe puis remanié). Un parcours d’interprétation du patrimoine a été créé dans le village de Béost, pour souligner la qualité et la grande diversité des inscriptions et décorations architecturales des maisons, si typiques en Vallée d’Ossau : les motifs floraux, religieux, politiques ou professionnels décorent les pierres, linteaux, cartouches des façades… Certaines ornées de la coquille rappellent que Béost est une étape sur le chemin de Saint-Jacques comme le témoignent également le château (origine du XIIè siècle) et l’église (visites guidées).
  • Patrimoine bâti

    Château d'Espalungue

    Le château d'Espalungue se trouve à l'écart de Laruns, en face du quartier de Pon, sur la rive droite du gave d'Ossau, il date du XVIe siècle. Durant les guerres de religions, il fut le théâtre d’un drame au cours duquel le Baron d’Albère fut pendu et sa fille jetée au Valentin par le capitaine Bonasse et ses hommes. Plus tard, le Mousquetaire Aramits s’y retirera avec sa famille et y mourut.

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Réserve naturelle nationale d'Ossau

La Réserve naturelle nationale d'Ossau a été créée en 1974 pour préserver ce qui constituait alors la dernière colonie de Vautour fauve française.

Pour protéger son patrimoine exceptionnel, les activités suivantes sont interdites toute l'année :
- bivouac 
- feu 
- survol à moins de 500 mètres autour de la réserve naturelle
- déchets
- cueillette et prélévement
- bruit et perturbation de la faune
- affut photographique

Les activités suivantes sont interdites du 10 janvier au 15 août :
- chasse
- chiens (même tenus en laisse)
- pénétration dans la zone

Un balisage des limites des deux entités de la réserve naturelle est matérialisé sur le terrain par le logo de la réserve.
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Manifestation sportive, Toutes les activités, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.oct.nov.déc.
Contact :
Structure gestionnaire : Parc national des Pyrénées, sous l'autorité du Préfet des Pyrénées-Atlantiques
Contact : https://www.pyrenees-parcnational.fr/fr/formulaire-contact

Lieux de renseignement

ADT64 Béarn - Pays Basque

Caserne de la Nive 4 allée des Platanes , BAYONNE 64100

http://www.tourisme64.com

infos@tourisme64.com


En savoir plus


Source

Agence Départementale du Tourisme 64 - Béarn Pays basque

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :