La "V 81" de Biarritz à Urt
BIARRITZ

1. La "V 81" de Biarritz à Urt

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
La "V 81" de Biarritz à Urt
Départ face à l'océan, le visage inondé d'embruns, au cœur même de Biarritz. Entreprendre la traversée du piémont pyrénéen par la Véloroute 81 demande en premier lieu de longer la côte atlantique jusqu'à l'embouchure de l'Adour ; une aubaine tant les paysages proposés par cet échantillon de littoral basque, des falaises du phare de Biarritz aux sables blonds d'Anglet, comptent parmi les plus beaux pour entamer un voyage à vélo. L'embouchure de l'Adour augure soudain un changement de cap : partons vers l'est en compagnie du fleuve en direction de l'historique ville commerçante de Bayonne, où les trésors architecturaux incitent vivement à une pause curieuse. Les aménagements pour cyclistes aident grandement à traverser l'agglomération et, toujours en compagnie de l'Adour, l'itinéraire découvre la campagne environnante.

Les 19 patrimoines à découvrir
Patrimoine bâti

Villa Prinkipo

Enigmatique et massive construction de couleur rose, cette villa entourée d’un magnifique jardin a une vague allure arabo-andalouse. Il s'agirait en fait de la copie d'un fort ottoman situé sur une île du Bosphore. La villa a appartenu à un riche américain, qui la fit construire afin de s’adonner à son sport favori, le golf.
lire la suite
Site culturel

Centre de formation des Compagnons du Tour de France

Les Compagnons du Tour de France d'Anglet forment des hommes et des femmes de métier capables de mettre en œuvre des systèmes de construction. Le batiment remarquable accueille une salle d'exposition ouverte au public et gratuite. On peut y découvrir parmi les oeuvres, la maquette de la charpente de Notre Dame.
lire la suite
Point de vue

Golf de Chiberta

Peut-être le plus beau des parcours de la région, le Golf de Chiberta, se partage entre la pinède et le bord de mer dans le plus pur esprit des links britanniques.
lire la suite
Site naturel

Le parc écologique Izadia

Bienvenue à Izadia ! À l'embouchure de l'Adour, au bord de l'océan, le parc écologique Izadia et sa Maison de l'environnement vous invitent à découvrir et observer sur 14 ha, l'étonnante biodiversité et la beauté paysagère des zones humides littorales.
lire la suite
Site naturel

Forêt du Pignada

"Ma e pignada per m'aida" : La mer et la forêt de pin pour m'aider. La devise d'Anglet reflète parfaitement la particularité de la ville, point de rencontre de l'océan et de la forêt. Situé à deux pas des plages, cet espace boisé de 250 hectares couvre près de 10% de la superficie de la commune. La forêt du Pignada a été partiellement détruite lors du terrible incendie du 30 juillet 2020.
lire la suite
Patrimoine bâti

Cathédrale et cloître de Bayonne

La Cathédrale Sainte Marie est de style gothique, elle s’élève sur le site d’une cathédrale romane qui fut ravagée par un incendie en 1258.
lire la suite
Patrimoine bâti

Le Château Vieux

Édifié à partir du 11e s. par les vicomtes de Labourd, cette forteresse médiévale s’appuie sur trois tours de l’enceinte romaine puissamment renforcées.
lire la suite
Dégustation

Conserverie Ibaialde

Pierre Ibaialde vous accueille pour un exposé sur les techniques de fabrication du jambon et du foie gras. La visite du saloir et du séchoir à jambon retiendront toute votre attention.
lire la suite
Site culturel

Le Musée Basque

Installé depuis 1924 dans la maison Dagourette, demeure bourgeoise de la fin du XVIème siècle, le Musée Basque et de l'histoire de Bayonne abrite la plus importante collection ethnographique consacrée au Pays Basque.
lire la suite
Site culturel

Le musée basque

"Hemen sartzen dena bere etxean da" "Celui qui entre ici est chez lui" Ayant pour vocation d’être un lieu d’échange d’idées et de vues, de connaissance et de recherche, d’activité culturelle et de vie, le musée a toujours honoré cette accueillante devise.
lire la suite
Point de vue

Les barthes

Utilisé en Gascogne et au Pays basque, le terme "barthes" désigne les zones d'expansion des crues de cours d'eau comme la Nive ou l'Adour, situées sur des terres basses. Elles constituent des zones humides abritant une faune et une flore caractéristiques de ces milieux.
lire la suite
Patrimoine bâti

Le petit Ansot

Construite à la même époque que le grand Ansot, cette ferme du petit Ansot a été rénovée en 2009 / 2010. Elle abrite aujourd'hui les réserves et le Centre de documentation du Muséum.
lire la suite
Site naturel

l'arboretum

Planté en 2002, l'arborétum est composé de nombreuses espèces d'arbres et d'arbustes, allant de l'aulne glutineux à l'orme champêtre, en passant par le cornouiller sanguin. Des cartels permettent de découvrir certaines d'entre elles.
lire la suite
Site naturel

l'observatoire

Construit en 2010 sur deux niveaux (3m et 6m), l'observatoire ornithologique permet d'avoir une vue sur toute la plaine d'Ansot. Une rampe d'accès à pente douce permet aux personnes à mobilité réduite d'accéder au 1er niveau. Des jumelles sont prêtées gratuitement à la Maison des barthes.
lire la suite
Patrimoine bâti

La ferme Uhaldia

Totalement refaite à neuf en 2012, elle abrite aujourd'hui le matériel des exploitants des terres agricoles de la plaine d'Ansot. Associant le bois et le métal, elle s'inscrit complètement dans le paysage et permet aux agriculteurs de bénéficier d'un local situé au pied de l'exploitation.
lire la suite
Patrimoine bâti

La maison des barthes

Construite au XVIIIe siècle, cette bâtisse constituait l'habitation principale de la ferme du Grand Ansot. Rénovée dans les années 2000, la Maison des barthes accueille aujourd'hui le pôle d'accueil du public et la salle d'exposition temporaire du Muséum. L'ensemble comprenait autrefois deux étables adjacentes devenues le Muséum d'histoire naturelle et les ateliers.
lire la suite
Site culturel

Le Trinquet StAndré

Ce Trinquet est le plus vieux trinquet de France. Il accueille des parties de pelote à main nue tous les jeudis à 16h du 1er octobre au 30 juin.
lire la suite
Site naturel

Les barthes boisées

Voici ce que les naturalistes qualifient de forêt alluviale, des boisements humides d'aulnes et frênes (aulnaies-frênaies) ou associant chênes et ormes (chênaies-ormaies). Grâce à leur inondabilité préservée et leur faible entretien, elles constituent des habitats stables pour les espèces inféodées aux barthes.
lire la suite
Site culturel

Le cabestan

Le cabestan ou tourniquet était autrefois utilisé pour la pêche. Des équipes de 5 à 7 pêcheurs se groupaient afin de haler la « tranie ». Ainsi, le poids du filet pouvait être très important en fonction de la quantité de poissons et d’eau retenue. Les cabestans étaient soit en fer soit en bois. Si certains ont résisté au temps, beaucoup ont disparu.
lire la suite

Description

  1. Du carrefour de l'Hôtel du Palais, longer l'avenue de l'Impératrice (balisage Vélodyssée®), direction « phare » et « golf », en passant sous l'église orthodoxe. L'avenue monte entre des résidences cossues et se rapproche d'un grand hôtel blanc, le Régina. Au carrefour en Y devant l'hôtel Régina (0,8 km), hors itinéraire, on peut rapidement rejoindre à gauche l'esplanade du phare de Biarritz, que l'on aperçoit. L'itinéraire vélo se prolonge à droite le long de l'avenue principale pour sortir progressivement de la ville. Aller tout droit au feu tricolore (golf), direction « Anglet » (boulevard de la Mer). Une fois entrés dans Anglet, en face de la résidence Mer et Golf (1,5 km), passer prudemment côté gauche de la chaussée, au départ d'une piste cyclable sur la terrasse panoramique sur la plage de la Chambre d'Amour. Après le café kiosque Kostaldea, la piste cyclable vire à gauche et longe la promenade du Grand Large. Nommée allées Paul Prieto, cette confortable section permet de descendre vers le rond-point de la Chambre d'Amour (2,2 km) : poursuivre tout droit vers « Anglet-océan », par la continuité de la piste cyclable, côté gauche de la route. 250 m après, au bas de la descente, aller en face au rond-point de la plage des Sables d'Or (commerces à gauche), puis rouler désormais toujours tout droit sur plus de 3 km avec la piste cyclable en bordure du boulevard des Plages, à l'arrière des plages d'Anglet.

  2. Au rond-point de la Barre (5,8 km), on peut faire un aller et retour à gauche (hors itinéraire) dans l'espace de la Barre, pour accéder à l'embouchure de l'Adour (plages) ou au parc écologique Izadia. Pour continuer sur la V81, passer de l'autre côté du giratoire et suivre une piste cyclable en bordure de l'avenue de l'Adour, direction « Bayonne ». 250 m plus loin, au rond-point de la Capitainerie, rester sur la voie verte entre avenue et Adour. Par un écart à gauche, la piste cyclable longe ensuite un port de plaisance, puis retrouve le trottoir de la D 5. Au carrefour de la Z.A. de Lazaret (7,3 km), continuer en face avec la piste cyclable vers « Bayonne ». Après une supérette, sur la placette de Blancpignon (8,4 km), la piste fait un léger crochet à gauche dans le dos d'une pharmacie, et retrouve un rond-point (Silos de l'Adour) : continuer tout droit vers Bayonne. La piste cyclable longe de nouveau l'Adour sur 2 km et entre dans Bayonne en passant sous le pont rouge Grenet (10,65 km). Après un parking, elle quitte momentanément le fleuve pour passer un portail contre la sous-préfecture. Longer le boulevard vers la gauche vers un carrefour à feux tricolores (11,1 km) : continuer à gauche avec la piste cyclable (l'office de Tourisme de Bayonne se trouve de l'autre côté du carrefour) pour longer à nouveau l'Adour jusqu'à la mairie de Bayonne.

  3. De la mairie de Bayonne (11,55 km), place de la Liberté, rester sur la piste cyclable qui emprunte à gauche le premier pont sur la Nive. 200 m après, à hauteur du carroussel et de la statue du cardinal, ignorer le second pont (Saint-Esprit, accès à la gare de Bayonne) pour traverser prudemment le carrefour (passage piétons) et rouler en face sur une piste cyclable entre fleuve Adour et le longiligne parking Boufflers. Garder toujours cette voie aménagée pour les deux-roues sur la rive sud de l'Adour, en passant successivement sous un pont ferroviaire, un pont routier puis un pont autoroutier, pour sortir confortablement de Bayonne. Après le troisième pont, au rond-point des Salines, continuer en face sur la voie goudronnée en bord d'Adour sur 250 m. A l'intersection en T avec la D 52 (14,5 km), longer cette route vers la gauche (bar-tabac-trinquet), toujours parallèle au fleuve (route des Salines). 1 km plus loin, faire prudemment le tour du rond-point de la Z.I. de Mouguerre pour continuer sur la D 261 vers « Lahonce » et « Urt ». Au kilomètre suivant, laisser cette fois la D 261 partir à gauche au carrefour et continuer tout droit vers « Briscous » (D 312), sur 450 m. A la sortie d'une légère courbe (16,95 km), attention à bien tourner à gauche (prudence) sur une voie secondaire, la route Récart (abribus). Après un vieux pont en pierre, la route avance entre les villas ; au Y du pont de Charre, opter pour la voie de gauche. En face de la maison n°120 (18 km), quitter la rue pour suivre à droite le chemin (goudronné) d'Argelas, prolongé par un chemin agricole qui serpente entre des champs. Au plan d'eau de la plaine Arbéou (18,6 km), contourner le bassin par la gauche (aire de pique-nique) et, de l'autre côté, quitter le site par un sentier sur la gauche, qui longe immédiatement un stade de football. Au carrefour routier de l'atelier municipal, suivre la route à gauche, en contrebas de la voie ferrée. Elle débouche sur la route de l'Adour (D 261), à traverser prudemment pour accéder à un port par le chemin (goudronné) de l'Aiguette.

  4. De l'école de voile du petit port de l'Aiguette (19,9 km), continuer à droite en bordure d'Adour pour trouver, à 300 m, une passerelle qui permet de poser les roues sur l'île de Lahonce. Suivre alors la voie goudronnée qui traverse cette île à vocation agricole sur toute sa longueur. Au bout, prendre la rue droite au carrefour en T et emprunter le pont Émile pour revenir sur la rive sud de l'Adour. De retour sur la D 261 (21,7 km), longer cette route vers la gauche sur 2,4 km ; passer donc en bas d'Urcuit et rouler en bordure d'Adour. Juste après un pont sur la rivière Ardanavy (24,1 km), bifurquer à droite sur un chemin empierré rectiligne, ancien chemin de halage en bordure de l'Ardanavy (zone de barthes). En bout de ligne droite, au gîte Istiahiau (26,05 km), quitter le chemin de halage pour remonter la voie goudronnée à gauche (barrière), le chemin de Hillot. Elle retrouve la D 261 (26,95 km), que l'on coupe prudemment afin de poursuivre en face sur un chemin empierré entre des champs. Retrouver l'Adour 400 m plus loin et rouler désormais vers la droite sur une voie goudronnée en bord de fleuve, jusqu'au petit port d'Urt (parking, restaurant la Galupe, gare TER à proximité, accès au centre-ville par l'avenue de l'Adour – D 261 puis D 123).


Informations touristiques complémentaires :


https://resa.tourisme64.com/itineraire/BIARRITZ/ITIAQU064V599CD8-La-"V-81"-de-Biarritz-à-Urt

Départ : Biarritz
Arrivée : Urt
Communes traversées : BIARRITZ, ANGLET, BAYONNE, MOUGUERRE, LAHONCE, URCUIT, URT

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

AaDT Béarn - Pays Basque (64)

Caserne de la Nive 4 allée des Platanes, BAYONNE 64100

http://www.tourisme64.com

infos@tourisme64.com

En savoir plus

En savoir plus