Bidache, péd'halage en val de Bidouze
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Bidache, péd'halage en val de Bidouze
BIDACHE

Bidache, péd'halage en val de Bidouze

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Bidache, péd'halage en val de Bidouze
La rivière Bidouze, un affluent du fleuve Adour, se propose aujourd'hui comme guide pour assurer la liaison entre les communes de Bidache et de Guiche. De petits ports aux cales dallées y gardent la mémoire du commerce fluvial d'antan, jadis florissant, et un bucolique chemin de halage dessine des courbes en symbiose avec les méandres de cette rivière endiguée. Réservé à la promenade pédestre ou en deux-roues, le chemin goudronné est idéal pour pédaler en famille et observer des passereaux, des aigrettes, des hérons, mais aussi des cigognes qui affectionnent les barthes du val de Bidouze. On appréciera donc les vestiges des châteaux, mais aussi, par une escapade sur les collines, le pigeonnier atypique du centre du village ou le point de vue de Miramont. Avant de rentrer, on pourra même se rafraîchir le temps d'une baignade dans le lac des Arroques.

1 patrimoine à découvrir

  • Site naturel

    Le port de Guiche

    Le port de Guiche, comme le port de Bidache à découvrir plus tard, sont de formidables témoins du commerce fluvial d'antan, époque où les rivières et fleuves côtiers étaient les meilleures voies de communication pour assurer le transport des marchandises. Leurs cales dallées furent dotées de gradins pour permettre le chargement et déchargement des bateaux quel que soit le niveau d'eau de la Bidouze, affluent de l'Adour soumis aux marées.

Description

  1. Depuis l'Office de Tourisme de Bidache, remonter la rue principale jusqu'au premier rond-point, où il faut descendre à droite la D11 (direction Guiche). Au bas de la descente rapide, tourner à droite vers le port de Guiche (panneau V81). Au bord de la rivière, emprunter vers la gauche l'ancien chemin de halage reconverti en voie cyclable. Laisser plus tard un chemin à gauche (4,6 km), puis la route de Cassous (5,5 km), pour longer toujours la Bidouze par sa rive gauche, sur près de 10 km, jusqu'à Guiche. Remarquer une chasse à la tonne sur un bassin à gauche (6,9 km), puis un nid de cigogne au milieu des barthes (8,5 km). La piste coupe la D253 au pont de Guiche (9,9 km) et atteint un petit port.
  2. Passer le long de la cale dallée du port de Guiche (10 km) et continuer sur la route entre Bidouze et le pied de la falaise supportant le château. A une intersection (croix), quitter le balisage de la V81 pour monter à gauche la rue de la Bourgade (pente raide). Au niveau des ruines du château de Gramont, prendre le vélo à la main pour passer à gauche sous un porche en pierre. Au pied de la tour carrée, suivre à droite la ruelle centrale de la bourgade. Au bout (11 km), ignorer la descente forte en face pour prendre à droite une route secondaire ascendante (vue sur la bourgade). Rouler sur le coteau jusqu'à un carrefour en T : suivre cette nouvelle route (chemin de Laillet) vers la gauche (vue sur la Rhune) jusqu'au village de Guiche. Montée soutenue sur 1 km mais, au sommet, la boulangerie de la Toque Joyeuse saura combler les coups de fringale. A l'intersection, aller à droite pour découvrir le pigeonnier proche de l'église.
  3. De l'église de Guiche (13,1 km), revenir au carrefour de la boulangerie et suivre cette fois à droite une route secondaire (fléchée « chambres d'hôtes »). Se lancer dans une descente ; 300 m après l'école, tourner à droite sur la route dite « chemin Jean du Haou ». Passer une première bosse, suivie d'une courte descente rapide, puis aborder une montée rectiligne entre les maisons, sur 500 m. Au sommet, à l'intersection, il est intéressant de prendre à gauche, en aller et retour, le chemin de la croix de Miramont. Une piste fait suite au goudron et permet d'atteindre le sommet de la colline (panorama sur la vallée de l'Adour, le pic Baïgoura, le pic d'Orhy, Bidache). Revenir ensuite à l'intersection précédente et virer deux fois à gauche pour descendre dans un vallon verdoyant (petite route). En bas, tourner à droite pour atteindre le plan d'eau des Arroques.
  4. Retour à Bidache UTM : 646741 – 4817961 Lat/Long : 43.50015 / -1.18491 Après une éventuelle baignade, quitter le lac des Arroques (17 km) par la route d'accès, puis la première route à droite. Rejoindre ainsi la D653, qu'il faut longer prudemment à droite sur 200 m pour suivre à gauche le chemin de Balestéguy. Retrouver ainsi la Bidouze (18,5 km) et son chemin de halage qui, vers la droite, vous ramène au port de Guiche (22,4 km). Remonter alors au village par la côte de la D11. Faire le tour du rond-point d'entrée de village et choisir la quatrième sortie à droite, la rue Saint-Jacques. En roue libre, se laisser glisser entre les maisons anciennes du vieux bourg. Avancer jusqu'à l'église, à longer par la gauche. Encore sur la gauche, on découvre le château de Gramont de Bidache. Par le rond-point, revenir à gauche vers le fronton et l'Office de Tourisme.

Informations touristiques complémentaires :

https://resa.tourisme64.com/itineraire/BIDACHE/ITIAQU064V5BAZRT-Bidache,-péd'halage-en-val-de-Bidouze

  • Départ : Bidache
  • Arrivée : Bidache
  • Communes traversées : BIDACHE, BARDOS, GUICHE et SAMES

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

Office de Tourisme Pays Basque

https://www.en-pays-basque.fr/


En savoir plus


Source

Bureau d'Accueil Touristique de Bidache - Office de Tourisme Pays Basque

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :