Le col du Pourtalet en VAE
>>
Accueil
>
VAE
>
Le col du Pourtalet en VAE
LARUNS

Le col du Pourtalet en VAE

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Le col du Pourtalet en VAE
Passage frontalier entre la vallée d'Ossau et l'Espagne, le col du Pourtalet se rejoint par une route assez longue mais jamais abrupte, traversant une grande variété de paysages. Au-delà du défi physique, toutefois modéré par le recours à l'assistance électrique, le gravir à vélo permet aussi de s'imprégner de la dimension patrimoniale et historique de l'itinéraire. Voie de communication depuis la nuit des temps, la route du Pourtalet a vu passer marchands et colporteurs, passeurs, pèlerins et contrebandiers. La vallée de Gabas accueille aussi chaque année la transhumance vivace des troupeaux qui gagnent les estives généreuses du pic du Midi d'Ossau. Si, à la sortie de Laruns, la route défie audacieusement les gorges du Hourat, elle fait ensuite une longue approche facile entre gave et buis, traversant la station thermale des Eaux-Chaudes, puis le village aux saloirs à fromage de Gabas.

Les 6 patrimoines à découvrir

  • Patrimoine bâti

    Fontaine de la place principale

    Trônant au centre de la place principale de Laruns, la fontaine de style IIIème empire reflète l'influence architecturale des stations thermales voisines : Eaux-Bonnes et Eaux-Chaudes. Elle permet également de rappeler l’activité en vogue à cette période pour la bourgeoisie : aller prendre les eaux dans les stations thermales d’altitude.
  • Site culturel

    Laruns

    Laruns est la commune la plus vaste de Nouvelle Aquitaine et s'étend jusqu'à la frontière espagnole. La halle avec ses arcades, accueille le marché hebdomadaire le samedi matin et la foire au fromage le premier we d'octobre. La place centrale s'orne d'une belle fontaine en marbre blanc de Louvie-Soubiron. Au Jardin des Mémoires, un monument dédié à JB Guindey, enfant de Laruns, il tua en 1806 à Saafeld le prince Louis de Prusse. La rue du Port rappelle le temps où la forêt de Laruns était exploitée pour fournir des mâts à la Marine Royale Française. Un circuit patrimoine à découvrir!
  • Patrimoine bâti

    Usine hydroélectrique du Hourat

    La centrale Hydro-électrique du Hourat s'inscrit au cœur d'un réseau de canaux qui alimente toute la vallée d'Ossau. L'eau qui arrive au Hourat a déjà accompli un long trajet puisqu'elle est tirée du lac de Fabrèges et filtrée à la centrale de Miégebat, un peu plus en amont. Une fois au Hourat, l’énergie de l'eau alimente les lignes électriques à haute-tension. La centrale gère également les vannes des barrages d'Artouste et de Fabrèges.
  • Site culturel

    Chapelle de Gabas

    Fondée en 1121 selon les vœux de Gaston IV le Croisé, vicomte de Béarn, la petite église de Gabas était un relais de l'hôpital Sainte-Christine du Somport visant à accueillir les pèlerins en marche vers Saint-Jacques de Compostelle. Elle fut donc une halte appréciée sur le Chemin d'Ossau, la veille du passage en Espagne par le col des Moines et le col du Somport.
  • Patrimoine bâti

    Le village de Gabas

    Gabas, hameau dépendant de Laruns, est une ancienne commanderie et hôpital sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui empruntait la vallée d'Ossau (en lo parsan aperat Gabas in vale Ursaliensi, réformation de Béarn)
  • Point de vue

    Le panorama sur la vallée d’Ossau avec le Pic du Midi d'Ossau

    Charmant village de la vallée d'Ossau.

Description

  1. Sur la place centrale de Laruns, contourner la fontaine et suivre à gauche la rue ascendante (« toutes directions »). Prendre deux fois à gauche pour passer derrière le fronton, puis à droite vers « Espagne » pour sortir du village en légère descente. Après le pont Lauguère, la route monte vers une intersection entre col d'Aubisque et col du Pourtalet (1,8 km) : rester à droite pour débuter l'ascension du Pourtalet. L'assistance électrique en action, passer sous un tunnel rocheux et remonter les étroites gorges du Hourat (serrer à droite). Après le défilé, la route monte doucement vers la station des Eaux-Chaudes. A l'entrée des Eaux-Chaudes (5,5 km), suivre à gauche la route qui se faufile entre les maisons. A la sortie du bourg, le pont d'Enfer vous autorise le passage en rive gauche orographique de la vallée. Encore 4 km peu inclinés, le temps de dépasser la centrale de Miégebat, puis la route affiche des pourcentages moyens compris entre 6 et 7 %, où l'on ne rechigne pas à solliciter l'assistance électrique. L'occasion de profiter des belles hêtraies associées au buis, ou encore des belles falaises de Césy qui vous dominent. Vers le douzième kilomètre, l'apparition du pic du Midi d'Ossau annonce l'arrivée à Gabas.
  2. La moitié de l'ascension a été parcourue dans la traversée de Gabas (14 km), où une pause sera appréciée. Dès la sortie du village, deux lacets inaugurent une section de 3 km avec un pourcentage moyen de 7 %, pouvant atteindre les 9%. Dans le deuxième lacet, laisser à droite la route de Bious-Artigues et veiller à une bonne assistance de la batterie pour franchir ce pallier jalonné par la centrale électrique d'Artouste (16,1 km). Après les deux virages situés en aval d'un barrage, la route vous hisse à hauteur du grand lac de retenue de Fabrèges. Longer le plan d'eau sur le bitume horizontal et boisé, puis ignorer à gauche la direction d'Artouste.
  3. Le passage sur le pont de Camps (20 km) marque la fin de la partie boisée et l'accès aux pâturages d'altitude. La vue s'ouvre la haute vallée longiligne de Brousset. La pente est raisonnable (4 à 5 %) jusqu'au S du Caillou de Soques (23,3 km), puis il ne faut hésiter à demander plus d'assistance électrique dans la traversée d'un quatuor de paravalanches, où la montée est plus soutenue (7 % sur 2,5 km), mais le paysage magnifique. Après ces longues lignes droites, de belles courbes se jouent du défilé de Tourmont et la route découvre bientôt les estives du plateau d'Anéou, haut lieu du pastoralisme. Un dernier effort et le col du Pourtalet est à vous (avec le pic du Midi d'Ossau dans votre dos) !

Informations touristiques complémentaires :

https://resa.tourisme64.com/itineraire/LARUNS/ITIAQU064V5BQCKG-Le-col-du-Pourtalet-en-VAE-

  • Départ : Laruns
  • Arrivée : Laruns
  • Communes traversées : LARUNS

Profil altimétrique


Zones de sensibilité environnementale

Le long de votre itinéraire, vous allez traverser des zones de sensibilité liées à la présence d’une espèce ou d’un milieu particulier. Dans ces zones, un comportement adapté permet de contribuer à leur préservation. Pour plus d’informations détaillées, des fiches spécifiques sont accessibles pour chaque zone.

Coeur du Parc national des Pyrénées

Un Parc national est un territoire reconnu comme exceptionnel par la richesse de sa biodiversité, la qualité de ses paysages et de son patrimoine culturel.

Le cœur du Parc est une zone bénéficiant d'un statut de protection réglementaire :
Réglementation du Parc national des Pyrénées

Le décret instaure une réglementation spécifique de la zone cœur ; la plupart des activités humaines qui pourraient nuire à la conservation des patrimoines y sont ainsi soumises à autorisation ou interdites.

Les activités de nature peuvent être :
- autorisées (si elles ne nécessitent pas des aménagements spécifiques ou ne se pratiquent pas sur des zones sensibles) : randonnée pédestre, randonnée à ski ou en raquette, escalade, spéléologie …
- soumises à autorisation afin de limiter les aménagements ou les dérangements : survols à moins de 1000 mètre, équipement de voies d’escalade …
- interdites : chasse, feu, chien, vélo …

Au-delà de la règlementation, le Parc national des Pyrénées souhaite définir en concertation avec les acteurs locaux des règles de bonne pratique pour la conciliation des activités et de la protection des patrimoines.

La zone cœur est délimitée par une signalétique de carrés sur lesquels figure une tête d’Isard rouge sur fond blanc. A noter que la direction des cornes indique la zone cœur.
Domaines d'activités concernés :
Aerien, Aquatique, Manifestation sportive, Souterrain, Toutes les activités, Vertical
Périodes de sensibilité :
janv.févr.marsavr.maijuinjuil.aoûtsept.oct.nov.déc.
Contact :
Parc national des Pyrénées : Contact

En savoir plus


Source

Communauté de communes de la Vallée d'Ossau

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :