GR 108A De Gabas à Sallent de Gallego par le Col de Peyrelue
>>
Accueil
>
Pédestre
>
GR 108A De Gabas à Sallent de Gallego par le Col de Peyrelue
LARUNS

GR 108A De Gabas à Sallent de Gallego par le Col de Peyrelue

Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Chemin d'Ossau de Gabas à Sallent de Gallego par le Col de Peyrelue
Pour rejoindre l'Espagne, une alternative au col des Moines et col du Somport consiste à prendre la direction de la vallée du Brousset et du col de Peyrelue. Un itinéraire emprunté dès le XVIe siècle par marchands et pèlerins, en marche vers Sallent de Gallego et la vallée de Tena, comme en témoignent les ruines d'une ancienne auberge rencontrée en chemin.

Les 26 patrimoines à découvrir
Site culturel

Chapelle de Gabas

Fondée en 1121 selon les vœux de Gaston IV le Croisé, vicomte de Béarn, la petite église de Gabas était un relais de l'hôpital Sainte-Christine du Somport visant à accueillir les pèlerins en marche vers Saint-Jacques de Compostelle. Elle fut donc une halte appréciée sur le Chemin d'Ossau, la veille du passage en Espagne par le col des Moines et le col du Somport.
lire la suite
Point de vue

Le panorama sur la vallée d’Ossau avec le Pic du Midi d'Ossau

Charmant village de la vallée d'Ossau.
lire la suite
Patrimoine bâti

Le village de Gabas

Gabas, hameau dépendant de Laruns, est une ancienne commanderie et hôpital sur la route du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui empruntait la vallée d'Ossau (en lo parsan aperat Gabas in vale Ursaliensi, réformation de Béarn)
lire la suite
Site naturel

La Parc National des Pyrénées

Le Parc national des Pyrénées ou encore le Parc national des Pyrénées Occidentales, créé en 1967 par Pierre Chimits, est l'un des onze parcs nationaux de France1, situé au sud du pays dans la partie occidentale du massif montagneux des Pyrénées, à cheval sur les départements des Hautes-Pyrénées (région Occitanie) et des Pyrénées-Atlantiques (région Nouvelle-Aquitaine). Le parc a pour but, par une règlementation stricte, de préserver la beauté des sites et de protéger les espèces végétales et animales menacées de disparition.
lire la suite
Site naturel

Faune : L'isard

Durant la période glacière un "chamois"préhistorique" habitait l'Europe. suivant le recul des glaciers, la population, coupée en deux, donna le chamois sur l'arc alpin et l'isard sur les Pyrénées et Monts Cantabriques. Emblématique du patrimoine pyrénéen, cet ongulé, cousin de la gazelle, est merveilleusement équipé pour la vie en altitude. Poils creux pour une isolation maximum, pouls lent pour la course, ses sabots durs sur les bords comme des carres de ski, souples à l'intérieur comme des chaussons d'escalade, lui permettent de belles acrobaties sur la neige, les rochers et les pentes herbeuses les plus raides.
lire la suite
Point de vue

Point de vue sur le lac de Fabrèges

De ce promontoire, on peut apprécier la vue sur la retenue du lac de Fabrèges, dominé par les crêtes frontières. Situé dans le bassin versant du gave du Brousset, le barrage alimente la centrale d'Artouste, propriété de la Société Hydroélectrique du Midi. Sur la rive orientale, le lieu dit Fabrèges est le point de départ de la télécabine de la station d'Artouste.
lire la suite
Site culturel

Le train d'Artouste

Le train le plus haut d’Europe, vous offre la possibilité d’accéder aux merveilles de la nature en montagne et à ses secrets. C’est l’une des plus belles balades de la région. Ce petit train à 2000 m d’altitude vous permettra de découvrir le bleu azur du Lac d’Artouste. -
lire la suite
Site naturel

L'Isard

L'isard, emblème des Pyrénées aussi gracieux que son cousin des Alpes : le chamois, a besoin de sentir sous ses pas des terrains pentus. Sa morphologie est bien adaptée aux terrains accidentés, aux rochers, aux éboulis... L'isard possède un cœur de 350 grammes (celui d'un homme adulte pèse environ 280 grammes) ce qui lui permet de bénéficier d'une excellente oxygénation pendant l'effort en altitude. Élégant, agile, léger et rapide, l'isard est aussi d'une puissance et d'une vigueur peu commune.
lire la suite
Point de vue

Le petit train d'Artouste

Le Petit train d'Artouste, qui a fêté ses 80 ans en 2012, vous fait voyager à flanc de montagne jusqu'au Lac d'Artouste situé à 2000 m d'altitude.
lire la suite
Site naturel

Pic Chérue

Ascension du Pic de Chérue pour les montagnards avertis. Ce Pic culmine à 2195m. Pour y accéder, il faut emprunter la ligne de crête qui offre une vue superbe sur l'emblématique Pic du Midi d'Ossau. La vue à 360 permet d'admirer les haut sommets du secteur : les crêtes de Moudelhs, le Pic Paradis, le Pic des Moines, le Casterau...
lire la suite
Patrimoine bâti

Cabane de Saoubiste

Située à une altitude de 1789m, la cabane de Saoubiste est destinée à accueillir les marcheurs mais aussi les bergers. En effet l'été, les bergers présents fabriquent leurs fromages d'estive sur place avec une salle de fabrication adaptée. Une fabrication fermière à la main qui fait du fromage pur brebis de la Vallée d'Ossau l'un des meilleurs fromages!
lire la suite
Site naturel

Faune

Observation des isards. L'isard, emblème des Pyrénées aussi gracieux que son cousin des Alpes : le chamois, a besoin de sentir sous ses pas des terrains pentus. Sa morphologie est bien adaptée aux terrains accidentés, aux rochers, aux éboulis... L'isard possède un cœur de 350 grammes (celui d'un homme adulte pèse environ 280 grammes) ce qui lui permet de bénéficier d'une excellente oxygénation pendant l'effort en altitude. Élégant, agile, léger et rapide, l'isard est aussi d'une puissance et d'une vigueur peu commune.
lire la suite
Site naturel

Le pastoralisme en Ossau

Le pastoralisme constitue une des principales activités de la vallée d'Ossau et cela depuis la nuit des temps. Son produit phare le fromage pur brebis atteint des sommets de finesse et de raffinement
lire la suite
Site naturel

La faune sauvage

Il n'est vraiment pas rare de croiser nos amies les marmottes.
lire la suite
Patrimoine bâti

Les quèbes du Brousset

Une quèbe est le nom donné dans la vallée à un abri sommaire de berger, ancêtre de la cabane. Construite en pierre sèche, sans liant, il s'agissait d'un refuge de fortune de petite taille, parfois accolé sous un gros rocher pouvant lui servir de toit. Les imposants blocs du Brousset ont servi de « base de travail » à quelques-unes de ces constructions rudimentaires. Aujourd'hui, évolution des usages, ces blocs sont fréquentés par les adeptes de l'escalade.
lire la suite
Dégustation

Le refuge d'Arremoulit

Gardé de juin à fin septembre, prévenez le gardien de votre arrivée que ce soit pour manger et/ou dormir. 05 59 05 31 79
lire la suite
Site naturel

Lac d'Arremoulit

Le plus grand de ces lacs est en partie formé par la retenue d'eau d'un petit barrage (3 mètres de haut) qui permet d'accéder au refuge d'Arrémoulit (à une altitude de 2 305 m). Autour du lac principal s'étalent une myriade de petits lacs, dénommés les «laquets d'Arrémoulit», se déversant dans le lac principal. Au début de l'été, les lacs sont parfois encore gelés.
lire la suite
Point de vue

Refuge d'Arremoulit

Pour monter au refuge en famille, une histoire qui aidera les plus petits !
lire la suite
Point de vue

Le Col du Soum de Pombie

Col qui domine le refuge de Pombie au pied du pic du Midi d’Ossau. Du col, en profiter pour se rendre au Soum de Pombie.
lire la suite
Point de vue

Col de Suzon

Aprés une bonne nuit au refuge de Pombie, c'est la possibilité de monter voir "un peu plus haut"
lire la suite
Site naturel

La cabane Lalague

Ici vivent en harmonie les animaux domestiques des bergers (brebis, vaches et chevaux) et les animaux sauvages.
lire la suite
Site naturel

Col de la Glère

Le pic du Midi d’Ossau est face à toi. On le surnomme "Jean-Pierre".
lire la suite
Site naturel

Résurgence

Quel est donc ce ruisseau qui jaillit de la grotte ? En fait, tu l’avais vu plus haut, puis il a disparu dans un gouffre, s’est enfilé dans le dédale des fissures souterraines du terrain calcaire, et ressort ici.
lire la suite
Point de vue

Col de Peyreget

Aprés une bonne nuit au refuge de Pombie, c'est la possibilité de monter voir "un peu plus haut".
lire la suite
Site naturel

Pastoralisme sur le plateau d'Aneou

Le pastoralisme constitue une des principales activités de la vallée d'Ossau et cela depuis la nuit des temps. Son produit phare le fromage pur brebis atteint des sommets de finesse et de raffinement
lire la suite
Point de vue

Le Refuge de Pombie

niché au creux de la face méridionale du Grand Pic, là où les voies d'escalade sont les plus attrayantes : il n'est pas rare d'assiter au spectacle des cordées qui s'y échelonnent ; l'on s'étonne alors d'entendre le rocher s'animer de conversations improbables dans cet espace sauvage et du cliquetis des mousquetons.
lire la suite

Description

  1. Depuis la chapelle de Gabas, traverser le hameau par la D934. Après le pont sur le gave de Bious (panneau de sortie de Gabas), des deux sentiers qui se présentent côté droit de la chaussée, prendre le sentier de gauche (fléché GR108A). Il rejoint la route du Pourtalet un peu plus haut ; traverser (prudence) pour un nouveau chemin en face. Il passera près d'un captage d'eau puis retrouve la D934. Longer le bitume vers la gauche, en montée (prudence, circulation importante). A l'entrée d'Artouste, laisser à gauche le balisage du GR10 pour continuer en bord de route le long des installations hydroélectriques, puis au-delà sur 500 m. En sortie d'un virage à droite, on découvre le barrage du lac de Fabrèges ; quitter la route pour un sentier discret sur la gauche, juste avant un bâtiment bleu (2,2 km / 0h40). Descendre le long de la clôture pour trouver une passerelle, puis un sentier qui escalade la rive opposée, en lacets dans une hêtraie-sapinière. En haut, prendre pied sur une plateforme herbeuse (ancienne carrière et terrain de tennis) ; faire quelques pas à droite pour le point de vue. L'itinéraire se prolonge sur le large chemin vers la gauche. Il coupe un ruisseau puis vous guide en descente vers la station d'Artouste. Parvenus dans le virage d'une route, suivre celle-ci vers la gauche pour passer sous la télécabine et rejoindre une intersection à l'entrée du parking d'Artouste-Fabrèges.

  2. Faire 30 m sur la route d'accès à la station puis descendre à droite sur un chemin herbeux, bientôt horizontal et dominant le lac sur toute sa longueur. Au bout, couper la route et grimper un talus pour continuer sur le chemin balisé en contre-haut de la route. Après un passage sous une conduite d'eau, il redescend vers la D934. Emprunter à droite le Pont de Camps (prudence) et tourner aussitôt après à gauche sur une voie goudronnée secondaire (fléchée « Port Vieux de Sallent »). Dans le premier virage, abandonner le bitume pour le chemin en face ; il entre dans le Parc National des Pyrénées (panneau). Le balisage est désormais plus léger ; avancer sur le large chemin herbeux du vallon du Brousset (gave à main gauche). Passer une cabane et slalomer au milieu des blocs rocheux du Brousset. Intersection après la cabane des Quèbes (7 km / 2h30). Ignorer le pont à gauche et poursuivre par le chemin herbeux ascendant à main droite. Ignorer plus loin une passerelle et marcher toujours tout droit en fond de vallée.

  3. Intersection de sentiers sous le Caillou de Soques (8,7 km / 3h00). Laisser à gauche une passerelle et à droite le chemin du refuge de Pombie, pour continuer en face sur un sentier légèrement ascendant, entre bosquets et pelouses (garder la sente la plus marquée). A la sortie d'un petit bois de buis, on découvre les ruines de la Caze Brousset (1390 m). Continuer sur le chemin ascendant dominant les ruines. Dix minutes plus haut, traverser une prairie par son milieu (cairns) puis, avant d'atteindre le bois de hêtres, veiller à bien monter dans l'herbe à droite, en lisière de bois (hors sentier). Sur la partie haute de la clairière (vers 1490 m), suivre le sentier qui entre dans la forêt à gauche (remarquer un dolmen). Il perdra quelques mètres pour rejoindre une passerelle récente et imposante sur le gave (10,5 km / 3h45). Sur la rive opposée, emprunter le sentier vers la gauche ; il grimpe en courts lacets vers un gros bloc, puis se décale légèrement à main droite pour passer sous la route, qu'il ne tarde pas à rejoindre en amont d'un paravalanches. Monter en bordure de la D934 sur 500 m (prudence). Juste avant le pont en pierre de Peyrelue, quitter le bitume pour le sentier balisé à gauche (direction cabane de Peyrelue). Il s'extirpe d'un bois clair puis prend de la hauteur en courts lacets. A la cabane de Peyrelue (point d'eau), rejoindre le fond de vallée et marcher sur l'une des sentes horizontales en direction du sud. Passant d'une rive à l'autre du ruisselet, l'itinéraire vous rapproche de la frontière. Garder le cap lorsque la vallée s'élargit, pour avancer dans l'herbe (ignorer une cabane en hauteur sur la gauche). Contourner une zone humide par la gauche pour rallier le col frontière de Peyrelue (14,1 km / 5h00), peu marqué (clôture). Une sente prend le relais au milieu des blocs et iris pour descendre sur le versant espagnol.


Informations touristiques complémentaires :


https://resa.tourisme64.com/itineraire/GABAS/ITIAQU064V509GMY-GR-108A-De-Gabas-à-Sallent-de-Gallego-par-le-Col-de-Peyrelue

Départ : Gabas
Arrivée : Astun
Communes traversées : LARUNS

Profil altimétrique


Lieux de renseignement

AaDT Béarn - Pays Basque (64)

Caserne de la Nive 4 allée des Platanes, BAYONNE 64100

http://www.tourisme64.com

infos@tourisme64.com

En savoir plus

En savoir plus